Comment aller en Corse cet été ?

      Commentaires fermés sur Comment aller en Corse cet été ?
Aller en Corse en ferry

Avec la crise sanitaire mondiale, les destinations domestiques vont sans doute connaitre un record de fréquentation, et ce malgré l’absence relative de touristes étrangers.
Parmi les lieux de vacances préférés des français, le littoral méditerranéen sera encore une fois source de toute les convoitises. Mais qu’en sera-t-il de la Corse ?
Cette île profitera-t-elle de son image sauvage et préservée ou bien va-t-elle souffrir des restrictions d’accès liées à son insularité ?

Aller en Corse, franchir la mer

C’est une évidence à dire, mais la Corse est une île ne permettant aucun accès terrestre. Aucun pont depuis la France, l’Italie ou même la Sardaigne, pourtant toute proche, ne permet de rejoindre l’île de beauté.
Il faut donc impérativement franchir la mer et réserver un billet d’avion ou de bateau.

Aller en Corse en avion

Sans aucun doute la solution la plus simple ! La Corse connait un tel succès que tous les aéroports de France, même les plus petits, programment plusieurs vols par semaine vers l’un des 4 aéroports sur l’île.
Ainsi, avec un programme estival de vols depuis toutes les villes de province, il est très simple de programmer un aller/retour depuis chez soit, puis de poser ses valises sur l’île, en un rien de temps.
Il faut dire que la distance qui sépare la Corse de Paris est avalée en moins d’1h45 d’avion !
Prendre l’avion évite aussi de devoir rejoindre l’un des ports français ou italiens sur la côte pour y prendre un ferry, et de devoir traverser toute la France en voiture, surtout dans les périodes de grandes affluences.
La proximité de cette destination couplée au dépaysement offert sont les atouts principaux de l’île de beauté.
Autant dire que le transport aérien est le principal moyen d’accès en Corse pour les français.
Il existe tout de même quelques points négatifs à considérer pour les billets d’avions. Tout d’abord la nécessité de réserver très tôt pour avoir les meilleurs prix, les tarifs ne faisant qu’augmenter à l’approche de l’été.
Ensuite le fait de devoir louer un véhicule une fois arrivé sur place. Les aéroports du Sud (Ajaccio et Figari) comme ceux du nord ( Calvi et Bastia) sont toujours situés dans des zones moins agréables. Seul l’aéroport d’Ajaccio, situé au bord de la mer, peut permettre de rejoindre l’un des hôtels ou campings proches sans être obligé d’utiliser de longs transports en commun.

Aller en Corse en ferry

C’est une toute autre philosophie que de prendre un car ferry pour aller en Corse.
L’avantage principal est bien sûr de pouvoir embarquer son véhicule et d’être autonome une fois sur place. Et même s’il existe des très beaux hôtels sur les principaux ports de commerce de l’île dont certains rivalisent d’astuces pour vous attirer (comme la tendance des piscines sur le toit à Bastia à l’hôtel du Port de Toga ou encore plus incroyable le toit terrasse restaurant et piscine de l’hôtel Fesch à Ajaccio), pouvoir rejoindre son lieu de résidence et rayonner tout autour sans soucis est tout de même un luxe dont il ne faut surtout pas se priver lors de vacances en Corse ! C’est encore plus vrai si vous voyagez en famille ou si vous transportez du matériel de sport, de camping ou de nombreux bagages.
Autre plaisir mis en avant par les amateurs de traversées en ferry vers la Corse, le fait de “prendre la mer” s’apparente déjà au début des vacances, une sensation de croisière qui annonce les possibilités d’une île.
Pour rejoindre la Corse en ferry, il faudra donc rejoindre l’un des ports de commerce en France ou en Italie proposant une traversée vers l’un des 5 ports insulaires. Les rotations se font majoritairement de nuit, sauf en été où la densité de traversée est beaucoup plus importante.

Aller en Corse malgré le Covid

Depuis de nombreux mois, la Corse à mis en place un certains nombres de mesures barrières afin de contrôler le mieux possible l’entrée du virus et des variants sur le territoire. Et depuis le 9 juin, pour entrer en Corse, il est impératif de pouvoir présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures accompagné d’une attestation sur l’honneur ( plus d’infos dans cet article). Les tests antigéniques ne sont plus suffisant. Les autotests n’ont jamais été acceptés.
Le Pass Sanitaire permettra aux vaccinés complets ( les deux doses dont la deuxième de plus de 15 jours) d’entrer sur le territoire sans avoir à fournir d’attestation ni de test ( mise à jour juillet 2021).

Les contrôles sont réalisés en amont de l’arrivée en Corse, c’est à dire au moment de l’embarquement à l’aéroport ou sur le port. Du fait du flux, ils sont beaucoup plus rigoureux et stricts dans les aéroports avec des vols dits bords à bords. La compagnie régionale Air Corsica effectue jusqu’à 3 contrôles ( sas de sécurité, enregistrement, embarquement) pour une parfaite maitrise de l’information. Selon les retours des passagers, ce zèle ne serait pas le même sur de nombreuses autres compagnies aériennes et l’une des compagnies maritimes.